gtag('config', 'G-6WFWFXK1DJ');
Sciences

L’hélicoptère Ingenuity fonctionne si bien qu’il va avoir des petits frères

ingenuity-mars-2020-NASA
Written by admin7

Le petit hélicoptère martien de la NASA n’en finit plus d’impressionner, et la NASA compte réutiliser le concept pour rapatrier les prélèvements de Perseverance.

Il y a encore quelques années, l’idée d’envoyer un hélicoptère sur Mars aurait pu sembler saugrenue. Mais la donne a changé suite aux exploits du petit Ingenuity; le complice préféré du rover Perseverance continue de faire des merveilles depuis sont arrivée sur la Planète Rouge. A tel point que la NASA prévoit désormais de lui construire deux frères jumeaux !

À l’origine, ce petit engin n’était qu’une preuve de concept. Il devait démontrer la faisabilité des drones martiens en réalisant une poignée de vols sur la planète voisine. Mais contre toute attente, alors qu’elle était conçue pour effectuer cinq atterrissages et décollages au maximum, cette petite merveille a réalisé pas moins de… 29 voyages depuis son arrivée !

Des performances aussi exceptionnelles que surprenantes pour la NASA, qui a décidé de sauter sur l’occasion; Ingenuity s’est transformé en éclaireur personnel au service du rover Perseverance. Il a notamment permis à ce dernier de se frayer un chemin à travers les pièges vicieux du terrain martien; si le rover a pu atteindre l’objectif principal de sa mission sans encombre, c’est en partie grâce aux informations rapportées par son fidèle partenaire à hélice.

Les drones aideront à récupérer les échantillons

Le rover passe en ce moment le delta du cratère de Jezero au peigne fin (voir notre article). La NASA espère y trouver des traces de vie passée. Et plus cette mission avance, plus les questions autour du retour de ses échantillons commencent à devenir concrètes.

Et la NASA a été tellement bluffée par Ingenuity qu’elle a considérablement changé ses plans une nouvelle fois; elle compte désormais offrir les premiers rôles à de nouveaux hélicoptères. “Il y a des changements significatifs et avantageux du programme”, explique Thomas Zurbruchen, qui chapeaute la recherche scientifique à la NASA. “Ils peuvent être directement attribués aux succès récents de Perseverance et aux incroyables performances de notre hélicoptère”, se félicite-t-il, visiblement sous le charme d’Ingenuity.”

La petite famille du programme Mars Sample Return au complet. De gauche à droite : Ingenuity, Perseverance, l’Earth Return Orbiter, le Mars Ascent Vehicule et le Sample Retrival Lander. © NASA / JPL-Caltech

La NASA compte récupérer ces échantillons lors d’une mission baptisée Mars Sample Return. Elle devrait partir à l’horizon 2026. L’idée est d’envoyer un nouvel engin, le Sample Retrieval Lander (SRL), qui marchera sur les traces de son prédécesseur pour récupérer les échantillons qu’il collecte en ce moment.

À l’origine, ce dernier devait embarquer un second véhicule, Sample Fetch Rover (SFR), qui devait se charger de la collecte. Mais tout a changé suite aux exploits du petit drone. Puisque ce dernier a dynamité tous les espoirs les plus fous de la NASA, l’agence est désormais suffisamment confiante pour leur offrir une grande responsabilité.

Elle a purement et simplement décidé de se passer entièrement du SFR. Le nouveau plan consiste à faire rapatrier les échantillons par Perseverance lui-même; et pour y parvenir, il pourra compter sur un couple d’hélicoptères directement basés sur Ingenuity. Ils seront très utiles si le rover se retrouve dans une impasse. En cas de pépin, ils hériteront de la lourde tâche d’aller récupérer ces prélèvements à la valeur scientifique inestimable.

Un gigantesque défi d’ingénierie

Une fois mis en sécurité, les échantillons seront ensuite chargés à bord du Mars Ascent Vehicle. C’est un autre engin qui servira de base de lancement miniature. En effet, il embarque une minuscule fusée qui servira de porte de sortie.

Ce lanceur prendra rendez-vous avec le dernier acteur de ce grand programme : l’Earth Return Orbiter, un satellite en cours de construction par l’ESA. Après un dernier transfert, c’est cet engin qui reprendra le chemin de la Planète Bleue pour rapatrier la poussière la plus chère du monde.

Le Mars Ascent Vehicule sera le premier lanceur à décoller d’une autre planète que la Terre. Il jouera un rôle crucial dans le retour des échantillons collectés par Perseverance. © NASA / JPL-Caltech

C’est un programme éminemment complexe, et chaque étape présente des défis d’ingénierie colossaux. De quoi faire suer les ingénieurs à grosses gouttes, sachant qu’aucune fusée n’a jamais décollé d’une autre planète; ils avanceront donc à tâtons alors qu’ils n’auront absolument pas droit à l’erreur.

Au moins, si cette nouvelle version du programme est validée lors de la prochaine réunion du comité en septembre prochain, la NASA pourra compter sur des objets familiers avec la progéniture d’Ingenuity. De quoi cimenter encore un peu plus sa place déjà garantie au panthéon de l’exploration spatiale !

#Lhélicoptère #Ingenuity #fonctionne #bien #quil #avoir #des #petits #frères

About the author

admin7

Leave a Comment