gtag('config', 'G-6WFWFXK1DJ');
Sports

Mercedes F1 sur la W13 : ‘Changer les pontons ne va pas changer notre compétitivité’

Mercedes F1 sur la W13 : 'Changer les pontons ne va pas changer notre compétitivité'
Written by admin7

Mercedes F1 a amené des évolutions au Paul Ricard ce week-end, mais elles ne semblent pas aussi substantielles, ni, il faut le dire, aussi efficaces que celles de Barcelone ou Silverstone.

Que peut-on constater du côté de Mercedes sur ces fameuses nouvelles pièces ? Andrew Shovlin, ingénieur de course en chef chez Mercedes, a apporté quelques éclairages à ce sujet.

« En termes de performance, nous avons apporté une petite mise à jour, mais pas une qui va nous permettre de dépasser une équipe. Si vous regardez, les points positifs étaient que la voiture n’avait plus de marsouinage. Nous sommes maintenant dans le meilleur des cas. Il n’y en avait pas du tout, de marsouinage. Nous sommes en mesure de faire rouler la voiture là où nous voulons la faire rouler. »

L’essentiel du développement de Mercedes devrait cependant se reporter et se concentrer sur la voiture de l’an prochain. A quel point la W14 ressemblera à l’actuelle W13 ? Mercedes va-t-elle conserver son concept selon Shovlin ou partira-t-elle d’une feuille blanche ?

« Oui, en Formule 1, on ne tire jamais un trait sur ce qu’on fait. C’est un mélange progressif de ressources de la W13 qui dérive vers la voiture de l’an prochain. Nous allons avoir besoin de clarté sur les règlements, s’ils vont changer avant de faire un changement vraiment important. Mais chaque équipe aura commencé à travailler sur l’année prochaine. La différence pour nous, c’est que le début de l’année a été très difficile, ça n’avait pas beaucoup de sens et il fallait vraiment éteindre l’incendie. »

« Nous commençons tout juste à arriver à un stade où nous pouvons revenir à ce que nous appellerions le développement habituel, “as usual”. Et c’est en fait assez excitant. Il y a beaucoup de gens heureux à l’usine maintenant que nous entrons dans une phase qui commence à avoir du sens pour nous. Et nous sommes juste en train de les utiliser. Nous devons marquer des points, nous devons nous battre dans les championnats, mais le plus important est que nous devons apprendre à savoir ce que nous voulons faire pour l’année prochaine et essayer de ramener la voiture en tête du classement. »

Shovlin peut-il être plus précis sur la philosophie zéro ponton de Mercedes, très originale dans le paddock ? L’équipe allemande va-t-elle continuer à faire cavalier seul avec cette philosophie ?

« Nous ne pensons pas que le simple fait de changer nos pontons va changer notre compétitivité. Nous ne sommes certainement pas de cet avis, et nous ne sommes pas non plus décidés à dire que c’est à ça que la Mercedes doit ressembler, donc dès le début de l’année nous regardons les carrosseries des autres équipes et certainement en vue de l’année prochaine, nous regardons en haut et en bas de la grille pour trouver des idées. Et il se peut que nous ne prenions pas simplement l’idée d’une autre équipe. »

« Nous cherchons des combinaisons de différents concepts. C’est un processus progressif, mais fondamentalement, notre voiture ne va pas changer massivement d’apparence cette saison. Mais je serais surpris que la voiture de l’année prochaine soit la même visuellement. »

Le parallèle de 2009

Cette saison 2022 peut-elle ressembler à la saison 2009 de McLaren ? Largué en début d’année, Lewis Hamilton avait pu lutter pour poles et victoires en 2009 : sera-ce le même scénario cette année ? Shovlin, qui travaillait pour Brawn GP en 2009, l’espère bien sûr…

« Oui, j’avais un point de vue opposé dans mon équipe ; nous avons commencé brillamment, mais nous n’avions pas les ressources nécessaires pour suivre le rythme et nous nous sommes battus pour nous approcher du podium à la fin de l’année. Il peut y avoir des parallèles. Si vous regardez la situation de McLaren à l’époque, la voiture qu’ils ont lancée n’était pas vraiment équivalente aux capacités de l’équipe. Quand ils ont commencé à comprendre ce qu’ils devaient faire avec les règlements, le taux de développement était vraiment impressionnant. »

« Et un parallèle pourrait être que dans notre équipe, nous commençons tout juste à retrouver le plaisir de ce défi d’ingénierie et de développement. Il faut toujours du temps entre… il y a un décalage entre votre compréhension et votre apprentissage et le fait d’apporter des éléments sur la piste qui la rendent plus rapide, mais l’ambiance est celle d’une équipe qui est déterminée à revenir en tête. Notre objectif reste d’être la voiture la plus rapide ; je ne sais pas si nous pouvons y arriver cette année ou si cela va nous prendre jusqu’à l’année prochaine, mais nous nous battons tous très fort pour cela. »


#Mercedes #sur #W13 #Changer #les #pontons #pas #changer #notre #compétitivité

About the author

admin7

Leave a Comment