gtag('config', 'G-6WFWFXK1DJ');
Entreprise

Un rebond boursier se dessine

Un rebond boursier se dessine
Written by admin7

Analyse Georges Séverin

Les places boursières ont enregistré des évolutions positives durant les dernières séances. L’indice BEL20 a terminé la semaine sur une progression de 1 % avant une semaine qui sera très chargée au niveau des résultats d’entreprises.

La place belge a sous-performé les places environnantes, avec des rebonds de 3 % pour le CAC40 (Paris) et le Dax (Francfort), voire de 5 % pour l’AEX (Amsterdam). Mouvement positif également aux Etats-Unis, où le S&P500 a progressé de 2,5 %, et affiche désormais un rebond de près de 9 % depuis la mi-juin.

Attentes inflationnistes

Cette performance positive pour les actions européennes a été réalisée de manière paradoxale durant la semaine où la Banque centrale Européenne a mis fin à son expérience de taux directeur négatif deux mois plus tôt que prévu. En relevant son taux directeur de -0,5 % à 0 %, l’argentier européen a mis fin à cette politique initiée en 2014 sous Mario Draghi.

La BCE a également annoncé la mise en place d’un nouvel instrument visant à éviter la dislocation de la zone euro.

“Avec ce mouvement, la BCE reconnaît implicitement que l’environnement actuel est délicat, avec une croissance de l’inflation plus rapide tandis que l’économie est en train de ralentir”, souligne Andrew Mulliner (Head of Global Strategies chez Janus Henderson). “Elle se devait d’agir plus rapidement qu’initialement prévu”. Dans le même temps, la reconnaissance d’un climat économique plus difficile est de nature à limiter le potentiel de hausse pour les taux obligataires, un constat qui a été en définitive relativement bien accueilli par les investisseurs boursiers.

©D.R.

De même, les anticipations au niveau des hausses de taux pour la Réserve fédérale américaine ont plutôt eu tendance à se modérer, ce qui a suffi à également contribuer à redonner le sourire aux bourses.

Chez Fidelity, Steve Ellis (Responsable global de la stratégie d’investissement sur les marchés obligataires) souligne “que les banques centrales vont éprouver des difficultés croissantes à relever leurs taux face à la dégradation du climat économique”.

Sur le marché des changes, la devise européenne s’est reprise face au dollar suite à la fermeté inattendue de la BCE, en progressant de 1,5 % sur la semaine pour terminer à 1,023 dollar.

Résultats et investissements

A Bruxelles, la star a été sans conteste Barco, dont le titre a explosé de plus de 18 % pour repasser au-dessus des 25 euros et terminer la semaine sur ses plus hauts niveaux depuis le déclenchement de la pandémie en 2020. Le groupe avait été une des principales victimes belges de la pandémie en raison de son exposition sur le secteur des salles de cinéma, avec un cours qui avait dégringolé de 34 vers 15 euros en quelques semaines. Le groupe avait été contraint de sortir de l’indice BEL20. Les chiffres publiés en début de semaine dernière ont confirmé le redressement de l’activité, avec un carnet de commandes bien rempli qui laisse augurer une poursuite de la croissance pour le second semestre.

Telenet sabre dans son dividende

A l’inverse, Telenet a abandonné 16 % durant la semaine écoulée en dépit de l’annonce de son accord de développement avec Fluvius. L’opérateur téléphonique a annoncé qu’il allait sabrer dans son dividende afin de pouvoir financer le déploiement de son réseau de fibre optique durant les dix prochaines années. Une nouvelle qui est peut être positive pour les perspectives à moyen terme du groupe, mais négative pour les investisseurs qui détenaient le titre en espérant recevoir des flux élevés de dividendes durant les prochaines années.

Semaine importante

La semaine à venir devrait être une des plus importantes de l’année au niveau des résultats d’entreprises belges, avec les chiffres semestriels de AB Inbev, ArgenX, Elia, Solvay, UCB, Umicore, WDP et GBL qui seront annoncés entre le 27 et le 29 juillet.

Mais les petites et moyennes capitalisations seront également à l’honneur avec Melexis, Cofinimmo, Telenet, Proximus, Econocom, Bekaert ou Ontex.

#rebond #boursier #dessine

About the author

admin7

Leave a Comment