gtag('config', 'G-6WFWFXK1DJ');
Sciences

Le partenariat entre Netflix et Microsoft, première étape avant un rachat ?

Netflix
Written by admin7

Netflix a choisi Microsoft comme partenaire publicitaire, un choix qui interroge. Selon la spécialiste Laura Martin, ce rapprochement ne serait pas anodin et pourrait déboucher sur un rachat de la plateforme par le géant de l’informatique.

L’année dernière, les géants de la tech comme Amazon, Google ou Microsoft ont dépensé des milliards pour diversifier leurs activités. L’une des annonces phares est le rachat d’Activision-Blizzard par la firme à l’origine de Windows. Loin des échecs des années 2000 (Windows Vista, Zune, Windows Phone…) Microsoft a retrouvé de sa superbe et de grandes ambitions. La firme de Redmond a récemment été choisie par Netflix comme partenaire publicitaire.

Concrètement, la célèbre plateforme de streaming utilisera la technologie de Microsoft pour sa future formule avec publicités. Un véritable tournant pour Netflix qui avait jusqu’à présent refusé de céder aux sirènes de la « pub ». Alors que le service doit encore livrer des détails concernant son offre soutenue par la publicité, le choix de Microsoft a de quoi surprendre. Le marché publicitaire de Netflix, qui compte environ 221 millions d’abonnés, est important et les prétendants étaient nombreux. Selon le Wall Street Journal, Google, Comcast et même Roku étaient en pourparlers avec le roi du streaming vidéo.

Face à ces sociétés, la firme fondée par Bill Gates faisait même figure d’outsider. En effet, le nom de Microsoft résonne à l’international mais le géant n’a pas forgé sa réputation sur le segment de la « réclame ». Pour Netflix, Google ou Comcast n’avaient pourtant pas l’allure du partenaire idéal pour ce projet. Ces deux firmes disposent de plateformes de streaming vidéo concurrentes. Comcast via sa filiale NBCUniversal et Google avec YouTube. Certes, le service de la firme de Mountain View n’est pas un rival direct, mais il entre en concurrence sur le marché de la vidéo.

À l’inverse, Microsoft n’est pas présent sur ce segment et dispose d’un certain savoir-faire en matière de publicité à en ligne. Un profil parfait pour Netflix qui partage aussi une passion commune avec Microsoft : le jeu vidéo. S’il est encore trop tôt pour imaginer un partenariat dans ce domaine, force est de constater que les deux géants se diversifient et misent sur le gaming. En réalité, ce rapprochement pourrait bien être le signe avant-coureur d’un rachat de Netflix et Microsoft. C’est en tout cas la théorie partagée par l’analyste Laura Martin.

Un éventuel rachat de Netflix et Microsoft, l’idée n’est pas nouvelle

Cette spécialiste des mouvements financiers de la plateforme estime que l’accord pourrait cacher « un agenda caché » entre les deux sociétés. « Il se pourrait que Netflix cherche une [porte de] sortie », assure l’analyste de Needham dans un entretien accordé à Yahoo Finance. « Netflix essaie de se rapprocher de Microsoft dans l’espoir que, après que Microsoft ait digéré son acquisition d’Activision, il se retourne et achète ensuite Netflix », ajoute-t-elle. L’analyste s’interroge sur la décision de Netflix d’avoir jeté son dévolu sur Microsoft dans le domaine des technologies publicitaires.

Elle estime que Microsoft aura besoin de temps et que l’offre soutenue par la publicité de Netflix n’arrivera pas avant plusieurs mois. Alors que Netflix n’a pas annoncé de date de lancement, celui-ci n’interviendrait qu’au troisième trimestre 2023.

En revanche, la société dirigée par Satya Nadella serait la seule à être en mesure de débourser les 100 milliards de dollars nécessaires pour un éventuel rachat de Netflix. Une somme importante, mais Microsoft a prouvé qu’il était prêt à sortir son chéquier ; comme en témoigne l’acquisition d’Activision-Blizzard pour 68,7 milliards de dollars.

Pour l’heure, aucun élément officiel ne permet d’appuyer cette possibilité. On sait simplement que les deux sociétés entretiennent de bonnes relations depuis de nombreuses années. La Xbox 360 a été la première console à accueillir l’application Netflix en HD ; tandis que la plateforme a utilisé la technologie Silverlight de Microsoft pour Watch Instantly.

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’un rachat de Netflix par Microsoft fait le tour de la toile. Dès 2009, l’idée faisait son chemin et un analyste avait relancé cette possibilité en 2018. Netflix n’a finalement pas été racheté, mais la plateforme connaît une saison difficile.

#partenariat #entre #Netflix #Microsoft #première #étape #avant #rachat

About the author

admin7

Leave a Comment