gtag('config', 'G-6WFWFXK1DJ');
Sciences

Accord Netflix x Microsoft : une analyste évoque le rachat de la plateforme SVOD

Accord Netflix x Microsoft : une analyste évoque le rachat de la plateforme SVOD
Written by admin7

Cela ne vous a peut-être pas échappé dans le fil de l’actualité technologique : Microsoft vient d’annoncer une alliance stratégique avec Netflix pour développer un nouveau type d’abonnement grand-public, incluant de la publicité. La firme de Redmond supervise la plateforme qui diffusera ces futures annonces. Selon l’analyste Laura Martin, cet accord cacherait plutôt un rapprochement bien plus ambitieux.

Rachat en vue ?

C’était le 13 juillet dernier. Satya Nadella indiquait sur son compte Twitter que Netflix avait choisi « Microsoft comme partenaire commercial et technologique publicitaire ». La plateforme de SVOD a opéré ce rapprochement dans le but de développer une toute nouvelle interface permettant aux publicitaires de pouvoir s’immiscer au cœur du catalogue Netflix.

Derrière cette manœuvre, un constat : Netflix peine à fidéliser ses abonnés alors que les prix augmentent au fil des ans et que la concurrence, avec des plateformes comme Disney +, Paramount + ou Hulu, grignote des parts de marché. Les exclusivités n’étant plus un argument suffisant, Netflix contre-attaque et veut lancer un abonnement à moindre prix, basé sur la publicité.

« Si vous voulez l’option sans pub, ce sera toujours possible. Si vous préférez payer moins cher et que vous tolérez les pubs, il y aura une offre pour vous aussi », tels sont les mots de Reed Hastings, PDG de Netflix. Dans les faits, la plateforme ne peut gérer seule ce tournant décisif et a choisi le rapprochement commercial avec Microsoft pour se développer. Selon l’analyste Laura Martin, ce n’est pas le but premier de cet accord.

Spécialiste des mouvements financiers de la plateforme, Mme Martin affirme qu’au final, « il se pourrait que Netflix cherche une sortie ». Une sortie qui signifie « rachat » selon l’analyste de Needham pour un entretien à Yahoo Finance. Selon elle, le fait de choisir Microsoft, plutôt novice dans le domaine publicitaire, est un choix à contre-courant de la raison et viserait à passer sous tutelle de la firme de Redmond, avant un éventuel rachat.

Netflix essaie de se rapprocher de Microsoft dans l’espoir que, après que Microsoft ait digéré son acquisition d’Activision, il se retourne et achète Netflix par la suite. Netflix a annoncé il y a trois mois, lors de sa conférence téléphonique sur les bénéfices, qu’il se lançait dans la publicité – il n’a toujours pas embauché de responsable des ventes de publicité. L’idée qu’il n’y ait personne dans l’empire qui soit un expert en publicité, alors qu’ils ont choisi un partenaire publicitaire pour la partie technologique, c’est faire les choses à l’envers.

Laura Martin ne semble donc pas croire à un rapprochement dans le but de développer Netflix, alors même que l’un de ses dirigeants a déclaré dans le communiqué de presse de Microsoft que malgré l’accord, « il était encore tôt et il reste beaucoup à faire ». Vu sous cet angle, ce partenariat ne semble pas viable en l’état et pourrait appeler, effectivement, à un rachat de la plateforme SVOD par Microsoft, les deux sociétés ayant toujours été proches.

Le documentaire Xbox – Power On aime d’ailleurs à rappeler que sans la Xbox 360, Netflix n’aurait peut-être pas eu le succès qu’on lui connaît depuis plusieurs années maintenant. En pleine mutation, la société de location de films avait choisi Xbox comme partenaire privilégié, avant que Microsoft ne s’en inspire pour développer son Xbox Game Pass. Un rachat de l’un par l’autre serait donc, effectivement, une décision cohérente entre deux collaborateurs de longue date qui pourraient avoir tout à y gagner.


#Accord #Netflix #Microsoft #une #analyste #évoque #rachat #plateforme #SVOD

About the author

admin7

Leave a Comment