gtag('config', 'G-6WFWFXK1DJ');
Sports

Anderlecht conclut son stage par une victoire au petit trot, et est prêt pour Lyon

Anderlecht conclut son stage par une victoire au petit trot, et est prêt pour Lyon
Written by admin7

Le RSCA affrontait Helmond Sport et Mazzù a aligné deux équipes presque totalement différentes lors des deux mi-temps. Des lignes rouges semblent claires, mais le onze-type n’est pas forcément connu.

Après le faux départ en forme de revue d’effectif contre Saint-Trond, on peut dire que la préparation du RSC Anderlecht mouture Felice Mazzù se passe au mieux. Trois matchs, trois victoires, dont deux déjà lors de ce stage aux Pays-Bas. Ce lundi à 11h, les Mauves affrontaient Helmond Sport dans ses installations. Un club de D2 néerlandaise très lié au KV Malines, et lui-même en reconstruction car à peine quelques joueurs étaient déjà présents la saison passée.

Au coup d’envoi, quelques changements avec un trio Hoedt-Sardella-Sadiki, laissant sur le banc Debast et Delcroix dont on attend qu’ils débutent la saison. Yari Verschaeren, moteur du RSCA dans cet avant-saison, est également sur le banc, le triangle Trebel-Arnstad-Refaelov étant chargé d’alimenter Colassin et Esposito. 

Esposito privé de son premier but 

La jeunesse se montre en première période : Antoine Colassin est le premier à alerter, d’une belle frappe spontanée, le portier d’Helmond Sport. Kristian Arnstad envoie lui aussi une jolie frappe sur le corner qui suit, puis sera maladroit au terme d’un très beau contre initié par Adrien Trebel. L’ex-capitaine est en jambes et ça se voit ; à part une petite perte de balle, son travail de récupération et de distribution est très propre. Ce qui libère un Arnstad à l’aise dans les petits espaces. 




Côté Helmond, ça ne s’en laisse pas compter et Anderlecht a du mal à trouver la solution dans les 20 derniers mètres. Comme lors des précédentes rencontres, les Bruxellois laissent leur adversaire en possession en début de match, sans vraiment trembler. Jellert Van Landschoot, talentueux belge formé à Bruges, profite cependant parfois des espaces laissés par un Ishaq qui peine à retrouver le niveau de ses premières minutes. 

Au quart d’heure, Anderlecht aurait dû ouvrir le score : Trebel trouve bien Sebastiano Esposito dans le rectangle et l’Italien conclut calmement…mais est signalé hors-jeu, de manière invérifiable dans ce contexte. Cela semblait discutable. Qu’à cela ne tienne, le RSCA rejoindra les vestiaires avec un but d’avance : un contre splendide, lancé par une combinaison Trebel-Arnstad, amène un corner sur une frappe de Refaelov. L’Israélien (en dehors de cela, très discret) envoie ensuite le coup de coin vers le second poteau où attend, opportuniste et réactif, le jeune Noah Sadiki. Celui-ci est récompensé d’une bonne mi-temps (0-1, 40e). Comme 9 de ses équipiers, il sortira à la pause. 


#Anderlecht #conclut #son #stage #par #une #victoire #petit #trot #est #prêt #pour #Lyon

About the author

admin7

Leave a Comment